The Web-site of design Company Chelyabenergoproekt in English   English
Maison Écrire le courrier Carte
Die Web-seite der Projektorganisation Tscheljabenergoprojekt in Deutsch   Deutsch




       

Projets de maîtrise intellectuelle!
Nos Nouvelles
22.12.2016 Bonne année!
Bonne année! Administration ...
30.12.2015 Bonne année!
Bonne année! Administration ...
21.12.2015 Energie heureux!
Energie heureux! Administration ...



Nouvelles CAD
Introduction des systèmes d'information comme un moyen d'améliorer les processus opérationnels de l'organisation du projet: TechnologiCS
Dans l'article donné on amène l'aperçu comparatif des moyens de la construction des systèmes d'information, ainsi que fait un lapsus le système de gestion l'organisation de projets TechnologiCS.                                

Nous examinerons certains les moyens de la construction des systèmes d'information.

Nous examinerons processus l'approche.

Par le procès commercial il convient de comprendre la chaîne des actions logiquement liées se répétant, qui réalisent en commun une certaine tâche d'affaires ou le but de l'organisation. L'organisation moderne processus-orientée est un ensemble des services spécialisés fonctionnels d'une part, et l'ensemble des procès commerciaux avec l'autre. Dans chacun des services se réalisent les fonctions séparées des procès commerciaux, mais les collaborateurs de telles organisations en dehors de la soumission classique fonctionnelle se soumettent dans le cadre des procès commerciaux accomplis aux propriétaires correspondants de ces procès.

L'organisation processus-orientée


Il faut reconnaître qu'aujourd'hui plusieurs organisations de projets (mécaniques) de la Russie sont est fonctionnelles-orientées, la structure de qui à la différence du des processus organisations a la topologie verticale construite conformément aux fonctions accomplies, et la subordination sévère hiérarchique de haut en bas.

L'organisation est fonctionnelle-orientée


Les manques d'une telle organisation est et l'absence des propriétaires des procès responsables pour le résultat final, et la présence de la compétition involontaire destructive entre les subdivisions, et l'éloignement des collaborateurs du résultat final. Les Procès commerciaux de telles organisations sont segmentés, c'est-à-dire existent dans le cadre des subdivisions séparément prises fonctionnelles, mais l'efficacité des fonctions accomplies par les structures séparées, est atteinte souvent au détriment de l'efficacité de tout le procès. Dans une telle organisation on complique extraordinairement la coopération et l'échange d'information entre les subdivisions, la tentative d'incorporer dans les organisations semblables le système d'information par voie de l'automatisation successive des fonctions séparées amène dans le meilleur cas à l'impossibilité d'intégrer le fonctionnement incorporé, mais à pire vers l'échec du projet. Ayant dépensé les moyens considérables, l'organisation de projets ne reçoit pas le retour attendu des investissements.

À l'implantation des systèmes d'information dans les organisations est fonctionnelles-orientées très aigu est le problème de la reconstruction de l'activité de l'organisation de projets dans le contexte de la compréhension et le perfectionnement des procès commerciaux. Changer la situation est appelé processus l'approche, c'est-à-dire l'application dans l'organisation du système des procès à côté de leur authentification et la coopération, ainsi que le management des procès. Les avantages de cette approche sont évidents à la comparaison et processus l'organisation fonctionnelle, mais l'argument supplémentaire à son profit est l'orientation vers l'application de processus l'approche dans le système du management de la qualité.

Nous examinerons fonctionnel et processus l'implantation du CI.

Fonctionnel ou processus peuvent être et les approches de l'implantation des systèmes d'information. De plus les différences essentielles de deux différentes approches sont déjà bien considérables en voie de la préparation du projet de l'implantation.

Si l'organisation de projets va automatiser l'activité des collaborateurs séparés ou les services (conformément à notre domaine objectif les paroles, en général, vont sur les outils de certains ingénieurs ou les technologues), il est présent approche fonctionnel: aspiration automatiser séparé les fonctions de l'organisation de projets. Le meilleur des résultats possibles d'une telle automatisation les réductions du temps de l'exécution et l'augmentation de la qualité de ces fonctions (dans le cas présent les élaborations de la documentation correspondante). De plus du système il faut assurer d'habitude aux utilisateurs le maximum du confort à l'exécution des fonctions correspondantes, mais les questions de l'utilisation ultérieure de l'information apparaissant s'éloignent sur le deuxième plan.

On peut obtenir l'effet beaucoup plus grand, ayant appliqué processus l'approche et ayant réalisé processus l'implantation. Les procès commerciaux de part en part servent donc de l'objet de l'automatisation dans ce cas, à l'organisation de l'objectif il est considérablement correct d'identifier ceux-là d'eux, qui doivent être réalisés avec l'utilisation du système d'information. Certainement, le choix des procès automatisés doit correspondre à la stratégie corporative de l'augmentation de l'efficacité. Les procès commerciaux choisis subissent l'analyse et puis sont projetés du point de vue de l'implémentation dans le système d'information. On atteint à ce point de vue l'effet synergique de l'automatisation des fonctions séparées, puisque dans le système s'organise l'activité commune des collaborateurs et les services de l'organisation. En vertu des procès créés on définit le volume du fonctionnement incorporé (la configuration des postes de travail), qui couvre les besoins des procès, et seulement après cela il y a une implémentation des procès choisis dans le système.

L'activité précédant l'implémentation, se rapporte au stade de la préparation du projet de l'implantation. En cas de l'implantation fonctionnelle la préparation occupe le temps court: aux périodes initiales l'approche fonctionnelle peut apporter le résultat rapide. La préparation de processus l'implantation demande le temps assez long et les dépenses plus essentielles mais cette implantation assure les résultats du principalement autre niveau surpassant plusieurs fois les avantages tous possibles de la première variante.

En disant sur processus l'implantation, il est nécessaire de mentionner les outils appliqués pour le modelage des procès commerciaux. Lui-même processus l'approche ne présente pas les exigences spéciales aux outils de la description et la conception des procès commerciaux, cependant l'utilisation des outils spécialisés au lieu des programmes standard de bureau a la masse des avantages incontestables. Parmi la multitude de moyens instrumentaux présentés sur le marché le plus effectif il faut, peut-être, reconnaître le produit de programme ARIS (cette sortie est validée par les résultats des études publiés Gartner Group en janvier de 2004). ARIS (Architecture of integrated Information Systems l'architecture des systèmes intégrés d'information) représente la méthodologie et la famille fondée sur elle des produits de programme élaborés par la compagnie IDS Scheer. Pour donner une certaine représentation sur ARIS, nous énumérerons ses avantages principaux:
- la représentation des procès commerciaux en forme des modèles graphiques;
- la présence du standard commun du modelage;
- l'orientation sur processus l'approche;
- la présence commun référentiel (les bases de données), permettant d'utiliser dans de différents diagrammes les mêmes objets, en cumulant de divers points de vue sur l'organisation;
- la possibilité de la génération des divers rapports du modèle élaboré y compris les rapports spécialement élaborés par l'utilisateur;
- la possibilité de l'organisation de la collaboration dans les réseaux Internet et Intranet.

En outre l'architecte ARIS est la compagnie de conseil que signifie l'implémentation rapide des cellules flexibles de programme orientées vers l'utilisation des nouvelles méthodes, et le compte de l'expérience des consultants au développement ultérieur du système.

Nous examinerons le système d'information et processus l'approche.

Nous examinerons quelques cas types de l'automatisation dans l'organisation de projets.

1.  L'absence de l'automatisation.
Les services de l'organisation de projets utilisent seulement les documents en papier. En recevant l'information en forme des documents du monde extérieur ou d'autres subdivisions, ils la travaillent conformément aux fonctions, en engendrant de plus les nouveaux documents, qui sont d'entrée pour d'autres services ou partent pour le monde extérieur.
Le véhicule d'information principal le document, le vidéonique a le caractère successif.

2.  Dans l'organisation de projets le système de gestion automatisé agit.
À côté de l'utilisation directe des documents en papier (le cas 1) la partie d'eux est introduite dans le système pour le traitement ultérieur et la réception de l'information générale. Les données générales (de nouveau en forme des documents en papier) sont utilisées par les services-consommateurs de cette information. Aux dignités évidentes un tel moyen a les manques aussi évidents. Il suffit de dire que la base de données de l'organisation de projets est séparée par les documents de la provenance d'information (l'ingénieur, le technologue) et son consommateur (les services de la station de motoculture, les subdivisions planifiées industrielles). Sur l'introduction d'information on perd l'heure fixée donc, baisse le niveau de l'actualité des données, augmente la probabilité des bogues à l'entrée, ainsi qu'à l'utilisation des données.

Dans ce cas, malgré l'apparition du dépôt centralisé de l'information (base de données), le caractère des procès commerciaux en comparaison de la première variante ne change pas pratiquement. Il Reste invariable et le caractère successif du vidéonique.

3. Les variantes avec l'utilisation des moyens locaux de l'automatisation.
Quand l'organisation de projets automatise séparément n'importe quelles fonctions, il y a un tableau soi-disant les décousu automatisations. La qualité de l'implémentation de ces fonctions, sûrement, est plus haute, on réduit le temps de leur exécution, mais les résultats du travail des systèmes locaux s'incarnent dans l'aspect tout des mêmes documents. Ne change pas le moyen du traitement des documents, et en outre il est tout à fait peu important, si on visualise les documents sur le papier ou il y a un échange pour les fichiers électroniques.

L'utilisation traditionnel PDM et nous laisserons des PLM-systèmes après les bordures de la conversation est un sujet de la discussion séparée. Surtout, comme déjà dit, il y a des diverses interprétations de la notion environnement commun d'information et les principes de l'organisation de la collaboration avec l'information...

Que donne l'implantation du système TechnologiCS au plan de l'application de processus l'approche et le perfectionnement des procès commerciaux ?

Environnement commun d'information des sources et les consommateurs de l'information permet foncièrement de changer avant tout la destination du document en papier et l'examiner non comme le véhicule d'information, mais comme le rapport formé à la base de l'objet correspondant d'information de la base de données. Le document en papier devient le porteur du statut juridique et représente le jeu de données de la base, imprimé sur le formulaire. De plus le fichier (le document électronique) est enregistré dans l'archive centralisé électronique, étant la partie intégrante du système, et contacte l'objet de la base de données, à la raison de qui il était reçu. Les créateurs de l'information (les ingénieurs, les technologues) et ses consommateurs travaillent avec l'objet correspondant d'information directement, en ayant de plus l'accès aux documents électroniques dans le cadre des droits accordés par lui par le système. L'ordre de l'organisation du travail avec les documents à leur utilisation à titre des véhicules d'information et les rapports selon la base de données est montré sur les schémas.

Les variantes du transfert d'information dans les documents
Le travail direct des utilisateurs avec la base de données


Nous énumérerons les avantages principaux du procédé examiné du point de vue de l'organisation des procès:
1. La collaboration réelle avec l'information permet de passer dans la plupart des cas du moyen successif du vidéonique au parallèle. En d'autres termes, il y a une possibilité paralléliser le procès commercial, il est essentiel de réduire les délais de l'élaboration et épargner le temps pour telles opérations, comme la coordination, l'approbation de la documentation, le dépôt des changements d'études et technologiques.
2. Le travail dans environnement commun d'information fait le procès transparent et dirigé; son chaque participant voit le résultat, et le rôle personnel dans le procès. L'organisation semblable du travail permet de bâtir dans le cadre du procès de la chaîne de la coopération des subdivisions fonctionnelles et les collaborateurs séparés.
3. À la conception des procès en tenant compte de l'utilisation du système d'information, en général, se révèle une série de documents, entièrement ou doublant partiellement l'un l'autre, ainsi que les documents, qui peuvent être visualisés en général de l'utilisation, puisque l'information se trouvant à eux peut être reçue par le moyen beaucoup plus effectif.
4. Le document reçu en forme du rapport de la base de données et enregistré dans l'archive, devient la partie de la base d'information de l'organisation de projets et sa propriété intelligente. Cela réduit l'influence du facteur humain, ainsi que le risque de la mutilation ou la perte de l'information.

Malheureusement, plus énumérés du procédé semblable avec l'information créent les problèmes définis à l'implantation des systèmes d'information. Les subdivisions (services) fonctionnelles de l'organisation de projets préfèrent mettre de l'ordre d'habitude dans le domaine fonctionnel et ne sont pas enclins à devenir la partie du grand entier. La subdivision aspire à affiler et perfectionner les fonctions personnelles, réfléchit pas trop à l'efficacité de tout le procès et sans enthousiasme spécial perçoit la nécessité de la réorganisation de l'activité conformément aux exigences de l'optimisation des procès commerciaux:

Les principes, sur qui on fonde les systèmes modernes d'information, supposent l'organisation de l'activité commune des collaborateurs de l'organisation de projets et sont l'expression de processus l'approche. En acceptant processus l'approche, l'organisation de projets doit accepter absolument la conception les processus implantations et accepter avec elle. Dans le cas contraire le projet sera condamné à l'échec des plus premières augmentations.

On sait que des systèmes idéaux il n'arrive pas et le système TechnologiCS, malgré son perfectionnement continu et le développement rapide, dans ce sens non l'exception. À l'implantation elle inflige certains bornages sur les moyens de l'implémentation des procès, c'est pourquoi la conception des procès comme doit être il se trouve par le compromis inévitable entre les exigences du procès et les possibilités du système. Il est important que TechnologiCS est capable d'assurer l'implémentation de part en part non segmentée des procès de la préparation d'études et technologique de la production, ainsi que l'utilisation effective des données pour la décision des objectifs de la planification industrielle et le compte, en assurant ainsi l'automatisation du procès en tout.

Dans le cas total le projet les processus implantations du système d'information coupe les étapes suivantes:
- la préparation du projet;
- la conception conceptuelle;
- l'implémentation;
- la préparation finale;
- la mise en service et le soutien.

À l'étape de la préparation on définit les standards du projet (y compris les standards du modelage des procès commerciaux), on accomplit le modelage des procès commerciaux comme est. Le détail de l'étude du modèle et les ressources nécessaires à cela sont défini dans une grande mesure par l'état de l'organisation de projets.

L'étape suivante suppose la conception des procès commerciaux comme doit être du point de vue de l'implémentation des procès dans le système d'information. Recevoir le résultat optimum à minimal main-d'œuvre permet l'application des référence modèles aussi appelés comme les modèles de renvoi ou les modèles-prototypes.

À la même étape se précise le volume détaillé du projet, on définit les rôles des usagers finaux dans le rattachement aux fonctions accomplies du procès commercial.

L'étape de l'implémentation coupe l'exécution de l'ajustement du système correspondant à la base du modèle des procès commerciaux comme doit être ainsi que la création des cours processus-orientés d'étude et la documentation d'utilisateur.

Au cours de la préparation finale on produit l'enseignement processus-orienté des utilisateurs et le test des procès commerciaux réalisés dans le système.

La mise en service et le soutien ultérieur sont accompagnée par la surveillance constante des procès commerciaux incorporés. Sont analysés étroit les espaces, se réalisent le soutien des utilisateurs et le perfectionnement continu des procès.

Dans le cadre de cet article nous nous limiterons à l'aperçu de premier deux étapes de l'implantation du système sur Novossibirsk l'usine des concentrés chimiques.

Nous examinerons l'étape les préparations du projet.

L'élaboration du standard du modelage des procès commerciaux et la préparation du document est devenue la partie la plus importante de cette étape Les accords sur le modelage. Le document contient la nomenclature, les propriétés, les règles du nom, la description de la corrélation des diagrammes et les objets utilisés pour le modelage des procès commerciaux, ainsi que les notations graphiques appliquées au modelage. Les accords sur le modelage définissent la sous-multitude nécessaire et suffisante de la méthodologie ARIS assurant la réalisation des objectifs du modelage, et éliminent les risques liés à l'incompréhension, apparaissant entre le client et l'interprète.

Entrevue les experts et l'étude de la documentation normative de l'organisation de projets il y a de créer un modèle des procès commerciaux comme est. Le modèle créé avec l'utilisation des outils ARIS, a assuré la tenue de l'expertise, après quoi le groupe de l'implantation en commun avec les experts de l'organisation de projets a formulé les offres sur le perfectionnement des procès commerciaux. Nous remarquerons que la création du modèle comme est déjà permet de comprendre même plusieurs avantages et les faibles des procès commerciaux existant, et donc l'essentiel des changements nécessaires:

Nous examinerons la conception conceptuelle.

Cette phase commence par l'élaboration du référence modèle décrivant le fonctionnement et les objets d'information du système TechnologiCS en tenant compte des exigences du document les Accords sur le modelage. L'élaboration d'un tel modèle permet formalisé de s'approcher à la décision de l'objectif de la conception des procès comme doit être en tenant compte des possibilités réelles du système et a simplifié considérablement l'exécution des travaux de l'étape donnée.

Ensuite on accomplit la conception des procès commerciaux comme doit être.

Le document le Plan du déplacement vers les procès comme doit être sur le dessin.

La préparation vers à processus l'implantation du système d'information


Principal on peut diviser les fonctions TechnologiCS en trois groupes:

l'I. La préparation d'études:
- la rédaction et la conduite des spécifications;
- la conduite de l'arbre applicabilité des détails et les unités de montage;
- l'observation de la plénitude du remplissage des spécifications du projet;
- la conduite de l'archive des spécifications (le copiage, le supplément, l'effacement);
- la conduite de la bibliothèque des plans;
- la réception des spécifications générales sur le produit de n'importe quelle complexité.

II. La préparation technologique:
- la conception des processus de fabrication pour les détails de la complexité arbitraire et de divers aspects de la production;
- le parcours dans l'aspect graphique des imagettes de l'outil, les factures, l'équipement;
- le compte des modes de la coupe;
- le rationnement des essentiels et les consommables;
- le compte du coefficient d'engagement du personnel opérationnel;
- la conception des processus de fabrication de l'assemblage (avec l'utilisation de l'archive des spécifications);
- la conduite de l'archive des processus de fabrication (le copiage, le supplément, l'effacement);
- le support du processus de fabrication de part en part à l'élaboration de ses fragments séparés de différents postes de travail;
- la réception plus que de trente aspects des documents technologiques avec la possibilité de la sélection de l'information coupée à n'importe quel document. La conception des processus de fabrication d'itinéraire, route-opérationnels et opérationnels;
- la rédaction des documents personnels contenant d'études, et l'information technologique.

III. Les comptes:
- la exploser des spécifications;
- le compte du besoin des matériaux, les spécifiée coefficients d'engagement du personnel, les prix de revient du produit, le besoin des produits standard et les factures, cyclograms les assemblages;
- la formation de la carte de l'assemblage du noeud ou le produit;
- la réception des documents généraux design-technologiques;
- les comptes applicabilité de l'équipement, les matériaux, la nomenclature de l'atelier/terrain.

Nous examinerons lajustement TechnologiCS pour l'implémentation des procès de la préparation design-technologique de la production.

Le système TechnologiCS possède les grandes possibilités de l'ajustement du traitement des documents électronique technique pour l'organisation de projets: on adapte individuellement les aspects des documents utilisés; leurs attributs; les routes de la vérification/coordination dans les subdivisions; les statuts, qui acquièrent les documents en train du routage, et les actions accessibles sur les documents dans ces statuts; les aspects des liens des documents entre lui-même; les aspects des signatures, l'accès correspondant en fonction du rôle etc. En outre TechnologiCS permet de créer au rôle des utilisateurs dans les groupes ouvriers et les fonctions (scénarios) d'utilisateur élargissant les possibilités du système, en l'arrangeant souplement sous les variantes possibles de l'application, quand utiliser l'interface standardisée pas trop confortablement. Par exemple, on peut former les configurations (forme) personnelles pour de différents utilisateurs, automatiquement remplir certaines zones de l'enregistrement créé, immédiatement contrôler l'information introduite sur la conformité aux bibles stipulées pour le mode donné, automatiquement créer le lien entre les objets etc. liens Créés assurent la scrutation rapide et l'accès confortable à l'information nécessaire de divers modes, mais les vérifications diminueront la quantité d'enregistrements erronés. L'utilisation des scénarios pour l'automatisation de certaines actions au travail dans le système TechnologiCS permet de renforser les exigences au dépôt des données et les règles de leur enregistrement et par cela augmenter la capacité d'information de la base de données.

Les ajustements principaux répondant pour l'implémentation des procès du traitement des documents électronique technique dans le système TechnologiCS, s'installent dans de soi-disants manuels de référence auxiliaires. Ces manuels de référence, en général, sont adaptés changent une fois et par la suite seulement aux changements des procès de l'organisation de projets:
1. les aspects des documents contient les aspects utilisés à l'organisation de projets des documents électroniques avec leurs attributs, les routes de la vérification/coordination;
2. les attributs contient le répertoire des attributs possibles pour les documents électroniques;
3. les types des fichiers contient les types des fichiers utilisés avec l'ajustement pour chaque type des commandes lui correspondant et les applications extérieures gestionnaires;
4. les moyens du traitement des documents contient les bibles des routes, conformément auxquelles il y a un changement du statut du document en train du traitement des documents électronique;
5. les statuts contient les statuts tous possibles, que peut avoir le document dans l'archive électronique, avec l'ajustement des actions accessibles sur le document dans chaque statut;
6. les aspects des liens des documents contient le répertoire des liens possibles, qui peuvent s'établir entre les versions des documents;
7. les aspects des signatures contient le répertoire des aspects de toute sorte des signatures, qui peuvent être mis sur le document en train de diverses vérifications et les coordinations;
8. les groupes ouvriers contient le répertoire des groupes ouvriers. Les groupes ouvriers unissent les utilisateurs avec de divers rôles au fonctionnement des mêmes documents. Le rôle joué dans le groupe ouvrier définit les droits d'accès de l'utilisateur vers le document donné, par exemple, le parcours du document et la prostanovka/suppression de la signature correspondante;
9. les rôles contient le répertoire des rôles avec les bibles adaptées des droits;
10. les bibles des droits contient le répertoire des bibles des droits avec les actions adaptées possibles sur le document;
11. les tableaux référentiels en fonction du service de l'architecte, l'aspect du document et l'objet, à qui il se rapporte, contiennent les informations pour le placement automatique du document dans l'archive électronique (sont utilisés à la création des documents avec l'aide des scénarios correspondants);
12. les cellules flexibles skriptovye contient les cellules flexibles avec les scénarios spécialement élaborés. Tels scénarios comprenant les actions successivement provoquées standard, au terme du travail assurent la création des enregistrements nécessaires liés en divers modes du système, sans permettre à l'utilisateur d'oublier de faire tout le nécessaire.

Nous examinerons la gestion de l'information dans l'archive électronique TechnologiCS.

On peut diviser les documents de l'archive électronique conditionnement en essentiels et les directeurs. Dans les documents principaux se trouve l'information technique (les plans, les spécifications, les procès techniques, les ordonnances technologiques) et ils ont les versions (le changement 1, le changement 2 etc.). Les documents (avis) dirigeant contiennent l'information sur le caractère des changements des documents principaux techniques, les conditions et la période de l'action des changements donnés. Ainsi, l'avis joue le rôle du document dirigeant l'état des objets liés à lui, que peuvent être les versions des documents principaux techniques, ainsi que les versions des objets de la base de données (les spécifications électroniques et les procès techniques électroniques) ou l'un et l'autre simultanément.

Nous examinerons lélaboration des documents dans l'archive électronique TechnologiCS.

On peut réaliser certaines fonctions pour le travail avec les documents électroniques en forme des scénarios. Nous examinerons plus en détail destination de chaque scénario et les données, qui sont créées dans le système après l'achèvement fructueux de son travail.

Avant l'implantation de l'archive électronique dans l'organisation de projets, certes, il y a déjà une multitude de documents, plusieurs desquelles étaient plus d'une fois changés. C'est pourquoi, avant tout, il faut correctement les installer dans l'archive électronique, i.e. créer les images en cours des documents et les avis correspondants avec l'organisation des liens entre eux. De plus installer tous les avis et les versions des documents il n'y a pas de nécessité (d'autant plus que dans la pratique traditionnelle, quand les changements sont apportés directement à l'original en papier, les versions près des documents n'existent pas simplement). Il fallait couper à l'archive électronique seulement agissant et actuel pour le moment les images des documents et les avis leur correspondant. Il faut élaborer pour cela le scénario la Création du document documentation technique selon alerté des changements: Le système demande la désignation de l'avis, l'information sur le document technique et le numéro du dernier changement réalisé selon cet avis, mais puis crée automatiquement l'avis du changement et le document technique lié à lui. L'utilisateur ajoute les fichiers élaborés auparavant du document à la version du document principal, mais le fichier avec l'avis au document électronique de l'aspect l'Avis du changement. Les fichiers peuvent contenir comme les originaux des documents (s'ils existent), et leurs images électroniques, i.e. les représentations scannées.

Le local à l'archive électronique du document existant et l'avis, selon qui on apporte le dernier changement


Pour tous les nouveaux documents placés dans l'archive électronique de la première version (correspondant il est nécessaire d'écrire à l'original sans changements), pour les architectes le scénario la Création du document documentation technique du zéro. De plus le système crée automatiquement et place au paragraphe nécessaire de l'archive le document de l'aspect l'Avis 0. Les désignations pour tels avis sont générées par le système automatiquement. Puis il y a un document technique, est appelée automatiquement sa version (conformément à la bible stipulée), qui contacte l'avis. Les deux documents contactent le détail ou l'unité de montage, à qui ils se rapportent. Le fichier du document est ajouté à la version du document principal ou est élaboré directement dans l'archive électronique.

Les liens entre les documents et les objets du BD


Nous examinerons la correction dans les documents dans l'archive électronique TechnologiCS.

Au besoin du dépôt aux documents des changements on utilise le scénario la Création d'II la documentation technique (pour le changement des documents selon l'avis du changement) ou le scénario la Création de PI la documentation technique (pour la tenue des changements préliminaires dans les documents).

Les documents électroniques liés à l'unité de montage, et les actions possibles de l'ingénieur au fonctionnement d'eux
Le répertoire des documents, qui changeront et sont annulés après l'approbation et l'entrée en vigueur de l'avis


L'architecte lance le scénario, dans lequel le système demande la désignation de l'avis, le répertoire des documents changeant selon cet avis et le répertoire des documents annulés par l'avis. L'avis se trouve dans l'élaboration, on peut changer ces répertoires. Puis il y a proprement un avis et les nouvelles versions des documents techniques en tenant compte des changements apportés. L'avis contacte les versions correspondantes des documents techniques par le lien dirigeant, mais avec les documents, qui sont annulés à l'entrée en vigueur de l'avis donné, le lien annulant.

Les documents électroniques  liés à l'unité de montage, et les actions possibles de l'ingénieur au fonctionnement d'eux
Le répertoire des documents, qui changeront et sont annulés après l'approbation et l'entrée en vigueur de l'avis


Nous examinerons le traitement des documents dans l'archive TechnologiCS.

Après la création du projet du document il faut collecter toutes les signatures nécessaires. Nous sélectionnerons à la fois que des variantes des combinaisons variées des aspects des signatures sur les documents la multitude. Parmi eux, certes, il y a un assortiment standard (A élaboré A contrôlé N.contrôle A affirmé) Sans qui on n'outrepasse pas aucun document technique et qui il vaut mieux par défaut ajouter à la bible de la route du document. Il y a cependant des aspects spécifiques des signatures, et en outre même dans le cadre d'un groupe des documents du projet et même pour les documents d'un aspect l'assortiment de telles signatures peut beaucoup se distinguer. Et ce n'est pas étonnant, puisque le contenu de cet assortiment dépend directement de l'information présentée dans le document. Par exemple, le plan de l'unité de montage contient les coutures de soudure, et donc, l'approbation du document est impossible sans coordination avec le service du Principal soudeur et le maître du terrain de soudure dans l'atelier. Donc, la décision de celle-là, est nécessaire ou la signature définie sur le document n'est pas nécessaire, est accepté par la personne. Mais imposer à l'architecte les fonctions supplémentaires non propres à lui de l'édition de la route du document, comme a montré le praticien, improductivement.

Aux utilisateurs, les signatures de qui sont demandées sur le document, se dirige l'avis de la nécessité de la vérification, i.e. la lettre d'envoi avec le placement du document (avis) dirigeant. Après le parcours de l'avis et les versions liées à lui des documents techniques, les spécifications électroniques et les procès techniques l'utilisateur en cas de l'accord signe. Les signatures peuvent se réunir successivement, parallèlement ou est parallèle-série en fonction de la route, qui est formée automatiquement par le système conformément au répertoire affirmé.

Responsable pour le changement du statut du document faire logiquement notamment l'architecte, comme l'intéressé.

Le routage du document dans l'archive électronique


Si au moins un des contrôlants n'est pas d'accord avec le document, il dirige à l'architecte la lettre avec l'indication des bogues révélées, les offres et les remarques, à la base de qui on produit la mise au point du document. De plus le document revient par l'architecte au statut Dans l'élaboration puisque dans n'importe quel autre statut il est accessible seulement sur la lecture. En outre si l'avis est lié, par exemple, encore et avec la spécification électronique, elle se bloque aussi sur l'édition. En cas de nécessité apporter la correction aux versions ne pas encore affirmées des documents et les objets de la base de données à l'architecte il faut les rendre aussi au statut Dans l'élaboration. L'information sur celle qui et quand a changé le statut, est enregistrée dans la base de données.

L'histoire de l'élaboration de l'avis


Quand le document a passé toutes les vérifications et les coordinations, est affirmé, enregistré et mis en vigueur, le traduire au statut Dans l'élaboration il est impossible déjà. Pour le dépôt aux documents agissant des changements il faut créer les nouvelles versions et coordonner correspondant alerté des changements. Certes, la traduction du document sur la mise au point confier plus logiquement de nouveau notamment à l'architecte, et non contrôlant, puisque notamment l'architecte décide, changer le projet du document ou ne pas changer, ainsi que donne les explications supplémentaires contribuant à l'acceptation notamment de cette variante et/ou le changement d'un autre projet du document.

L'utilisation du traitement des documents électronique aux étapes des vérifications et les coordinations accélère beaucoup le procès de l'élaboration du document en comparaison du traitement des documents traditionnel en papier:
- L'architecte est délivré de la nécessité personnellement d'outrepasser les services de l'organisation de projets, qui peuvent se trouver territorialement loin l'un de l'autre;
- Il ne faut pas créer les copies superflues pour la diffusion du projet du document par subdivisions, bien qu'en cas de nécessité chaque utilisateur puisse imprimer le document;
- Les relations entre l'architecte et contrôlant peuvent se réaliser en mode du temps réel au moyen du service postal du système TechnologiCS ou n'importe quels autres moyens de communication;
- La correction et la discussion du nouveau projet du document peut se réaliser directement après l'entrée des remarques.

Nous examinerons contrôle normatif et le traitement des documents électronique.

Si les avantages de l'utilisation du traitement des documents électronique en comparaison d'en papier aux étapes de la vérification/coordination sont évidents, aux étapes de l'approbation et contrôle normatif, comme montre le praticien, ils ne se manifestent aucunement. Premièrement, le travail avec le document est conduit ici dans la séquence sévère conformément à système commun de la documentation de conception. Deuxièmement, les signatures règles du contrôleur et affirmant ont l'efficacité juridique seulement sur l'original en papier, c'est pourquoi les mettre d'abord sur le document électronique dans la base de données, mais puis sur la cartonette correspondante (ou au contraire) est signifie doubler les mêmes actions et en supplément récupérer le personnel.

Conformément à la norme d'État 2.111-68 (Izm. N 3), un des objectifs contrôle normatif est l'observation dans la documentation d'études des normes, les exigences et les règles établies dans les standards système commun de la documentation de conception et dans d'autres documents normatifs. Ainsi, à la tenue contrôle normatif est contrôlé non seulement le contenu, mais aussi la présentation du document. La réalisation contrôle normatif de l'original du document électronique provoque les difficultés définies.

Premièrement, l'image électronique du document reproduite sur l'écran du moniteur de l'architecte du document, peut ne pas correspondre à l'image électronique sur l'écran du moniteur règles du contrôleur à cause de:
- les ajustements de la résolution et la palette colorée de l'écran;
- les versions du logiciel utilisé et la compatibilité des formats du stockage de l'information;
- les ajustements personnels du logiciel;
- les utilisations des styles non standard et les polices;
- les ajustements du poste de travail donné sur l'imprimante concrète.

Deuxièmement, la présentation de l'original électronique peut correspondre aux normes nécessaires, mais l'empreinte reçue de lui est absent à cause de:
- les versions du logiciel;
- les drivers établis et les polices de l'imprimante;
- les possibilités techniques de l'imprimante;
- l'échelle adaptée en cours de l'imprimante.

Ainsi, la signature électronique règles du contrôleur ne peut pas remplacer original, et par conséquent, il ne faut pas la mettre en train du traitement des documents électronique.

Notamment sur la cartonette il faut mettre et la signature affirmant, puisqu'elle termine le procès de l'élaboration et donne au papier l'efficacité juridique.

Donc, la taxe de toutes les signatures contrôlant/soglasujushchih du document se réalise sur son original électronique avec l'aide du traitement des documents électronique. Puis l'architecte sur le poste de travail imprime le fichier de l'archive électronique et le porte règles du contrôleur, qui réalise contrôle normatif déjà le document en papier qui est devenu l'original et notamment l'émarge.

Conformément à la norme d'État 2.111-68 (Izm. N 3) contrôle normatif des documents d'études il est recommandé de passer dans les originaux en présence de toutes les signatures des personnes responsables pour leur contenu et l'exécution, excepté la signature affirmant du chef de l'organisation. De plus la documentation affirmée par le chef de l'organisation, règles du contrôleur émarge avant la transmission sur l'approbation et signe dans l'espace établi après l'approbation.

L'implantation du traitement des documents électronique le procès assez complexe et étendu dans le temps. Il est impossible subitement de remplacer le traitement des documents traditionnel dans tous les services de l'organisation de projets. Quelque période du temps doivent coexister les deux approches. À cette époque apparaît la nécessité du transport sur le document en papier de toutes les signatures authentiques à la base du rapport le Protocole de la coordination électronique: de la base de données. Naviguer le répertoire des signatures et l'histoire de l'élaboration du document l'utilisateur (contrôlant) peut dans l'archive électronique TechnologiCS. Par la suite, après l'implantation du traitement des documents électronique aux stades de la vérification/coordination, on pourra refuser la collecte des signatures formelle contrôlant et correspondant le document des personnes et dans l'original collecter seulement nécessaire, prévu par les standards, les contrats et d'autres documents normatifs de la signature, en évitant le doublage et en accélérant le procès de l'élaboration du document.

Ainsi, vers le moment record les signatures affirmant sur l'original en papier existe deux objets d'information: le document dans l'archive électronique avec les signatures électroniques contrôlant/soglasujushchih et le document sur la cartonette avec la même composition des signatures authentiques et le visa règles du contrôleur. Puis conformément à système commun de la documentation de conception l'original signé affirmant et inspecteur des normes, est déposé aux archives, mais le document correspondant électronique normes contrôleur traduit au statut Sur le compte. On assure ainsi l'état identique électronique et les cartonettes de l'information identique.

Nous examinerons le compte des documents et la mise à jour de l'information dans l'archive électronique.

L'information séparée sur le document se trouvant dans l'élaboration, ne peut pas être apportée à la base de données (par exemple, le numéro d'inventaire du document, la date de l'organisation sur le compte d'inventaire etc.). Cependant il est rationnel d'apporter à la carte de son document électronique quand même. Par la suite cela aidera vite à rechercher l'original, ainsi que lier l'archive électronique avec en papier.

C'est pourquoi après l'organisation standard sur le compte de l'original en papier le travailleur de l'archive apporte les attributs correspondants à la carte du document électronique. Le statut Sur le compte est adapté de manière qu'à l'utilisateur ayant le rôle le Travailleur de l'archive l'édition des attributs du document est accessible. Puis les copies prises en considération des documents sont envoyées des subdivisions, mais les documents correspondants électroniques sont traduits au statut Agit.

De plus la mise en vigueur de quelque avis active automatiquement toutes les versions des documents techniques liés à lui dirigeant lien, mais aux versions précédant actives on assigne le statut n'agit pas. Les documents liés à l'avis par le lien annulant reçoivent, en conséquence, le statut n'agit pas comme toutes les versions des documents techniques liés à eux.

Ainsi, dans l'archive électronique en mode du temps réel on supporte l'information actuelle, de qui peuvent prendre connaissance à n'importe quel moment tous les utilisateurs ayant l'accès correspondant.

Nous examinerons les avantages TechnologiCS à l'utilisation à titre du système du traitement des documents électronique.

Aujourd'hui chez personne ne provoquent pas les doutes de l'avantage de l'utilisation des données des dépôts centralisés des documents électroniques assurant:
- l'accès constant des utilisateurs à l'information actualisée;
- le contrôle simple de l'accès et les changements proposés;
- la possibilité d'imprimer en cas de nécessité la quantité nécessaire de copies;
- l'annulation effective des documents obsolètes.

Devant par les utilisateurs de l'archive électronique TechnologiCS s'ouvrent en supplément les possibilités suivantes:
- la scrutation rapide des documents nécessaires;
- l'accès effectif aux documents et les avis correspondants;

Les versions du document et l'avis lié à un d'eux


- la possibilité de l'accès à tous les documents changés et annulés par l'avis donné;

Les documents liés à l'avis


- la possibilité de l'accès aux objets (les détails et les unités de montage) dans les documents et, au contraire, dans les objets vers les documents de l'archive électronique.

Pour des projeteurs:
- l'observation de tous les changements apportés à n'importe quel document dès le moment de son apparition dans l'archive électronique;
- l'accès aux spécifications électroniques et les procès techniques des détails et les unités de montage pour la réception des documents correspondants par voie de la génération du rapport de la base de données;
- les observations et la gestion rapide par l'état du document élaboré à la vérification et la coordination.

Pour des chefs des projets:
- la possibilité de la réception rapide de l'information sur l'état de chaque document du projet sans nécessité du traitement aux interprètes ou étranger aux correspondant personnes.

Pour de l'organisation de projets comme de la personne civile:
- l'emmagasinage du capital intelligent de l'organisation de projets;
- les stockages centralisés protégés de l'information et la gestion de l'accès à elle;
- le soutien de l'actualité de l'information avec la sauvegarde de l'histoire de son élaboration;
- le traçabilité des changements des documents de la version vers la version;
- l'organisation du travail collectif parallèle avec les documents.

On peut faire les sorties suivantes:
- on peut recevoir le plus grand effet de l'utilisation du système d'information, en liant directement les objectifs de son implantation à l'application de processus l'approche, c'est-à-dire en accomplissant processus l'implantation;
- le modelage des procès commerciaux le plus effectivement avec l'application des outils spécialisés et contrôlé méthodologies;
- pour que l'implantation du système d'information devienne principalement possible, il est nécessaire encore à l'étape de la prise de décision et la préparation de l'implantation réaliser une série des mesures concernant l'analyse de la situation dans l'organisation de projets, ainsi que l'analyse du système le plus d'information;
- le volume sérieux du travail préparatoire est nécessaire à l'implantation fructueuse du système;
- l'organisation de projets doit procéder au procès de l'implantation du système, en disposant de toutes les connaissances nécessaires dans les domaines suivants:
     la description formalisée de la situation, dans qui l'organisation de projets se trouvait avant l'implantation,
     la description formalisée de la situation de but formée à la suite de l'implantation,
     le volume argumenté des ressources financières nécessaires sur l'acquisition des licences du logiciel,
     le volume argumenté du travail, nécessaire à la réalisation de tout le projet; les délais de la tenue de ces travaux,
     le volume argumenté des ressources financières, qui il est nécessaire de dépenser sur la poursuite des consultants extérieurs,
     le volume argumenté des ressources en main-d'oeuvre intérieures occupées dans le cadre du projet.

Tout cela permet d'élaborer le plan détaillé de l'implantation du système d'information et optimiser les ressources nécessaires au déplacement de l'organisation de projets vers le caractère processus-orienté de l'activité.


Les sources:
1. Chilingarov K., Shtejnbreher A. TechnologiCS//CADmaster, #5 (5), 2000
[http://csf.ru/file/BIUjemrCuIDDec wN8299133/cm_05_technologics.pdf]
2. Dokuchaev D., Kamennova, M., Novozhilov, O. Introduction du système d'information comme le moyen du perfectionnement des procès commerciaux de l'entreprise//CADmaster, #1 (26), 2005
[http://csf.ru/file/lVS KgTSXxdAKGEEE8299138/cm_26_vnedrenie.pdf]
3. Bobov P. Le traitement des documents Électronique à TechnologiCS: les résultats de l'implantation à une grande entreprise//CADmaster, #3 (33), 2006
[http://csf.ru/file/LHxLI KnIZSiirVpW8299129/cm_33_technologics.pdf]

L'auteur:
La date: 22/07/2009

Les commentaires des spécialistes de :
Non

© –  info@chepr.ru, 2007-2013
DRA.RU - ;  «»
| ||
 / |